Accueil > La Nutrition > Les associations alimentaires

Les associations alimentaires

Envoyer Imprimer

Comment digère-t-on nos aliments ?

estomacLe temps de digestion des familles d'aliments est très différent. Les fruits, par exemple, sont digérés en quelques minutes. Les légumes le sont en 30 minutes environ et les légumineuses en plusieurs heures.

Certains aliments peuvent s'associer, alors que d'autres sont incompatibles entre eux et peuvent occasionner des troubles de santé plus ou moins importants. Or, la digestion s'opère dans un contexte acido-basique qui peut considérablement varier en fonction de l'aliment ingéré. L'énergie mobilisée pour que la digestion s'opère, sera différent selon le type d'aliment consommé.

Une personne dont la vitalité est faible et le potentiel énergétique amoindri n'a donc pas intérêt à consommer des aliments "lourds à digérer" qui resteront longtemps dans l'estomac et les intestins, entraînant de fait une fermentation et une putréfaction importantes. Il s'ensuivra une intoxination progressive, une saturation des organes chargés d'éliminer ces déchêts (foie, intestins, reins , poumons, peau, etc.)

Comment composer ses menus ?

Il faut respecter des règles fondamentales et essayer de les appliquer, surtout lorsque la maladie est présente. Dans ce cas l'organisme a besoin de toutes ses capacités d'auto-guérison pour rétablir son équilibre; une alimentation trop riche ou trop "variée" l'en empêcherait ou en retarderait l'échéance.

Ces grandes règles sont les suivantes :

  1. Les fruits doivent impérativement être consommés en dehors des repas ou 30 minutes avant.
  2. Faire une large place aux légumes verts (basiques) qui ne surchargent pas l'organisme et qui, au contraire, ont des capacités drainantes.
  3. Les légumes et légumineuses s'associent parfaitement entre eux.
  4. Les féculents sont incompatibles avec les protéïnes (adieu notre cher steak-frites ou poisson-riz !)
  5. Les protéïnes s'accordent mal avec le vinaigre, le vin, le citron, les tomates...

les grandes lignes de votre repas.

lgumesSi nous retenons les deux principaux repas de la journée, voici comment vous devriez les composer. Je recommande aux personnes qui souhaitent se détoxiner en profondeur d'observer ce réglage alimentaire, au moins pendant 10 jours :

1- Repas de midi : des crudités avec des protéines et des légumes cuits à la vapeur.
2- Repas du soir : crudités avec des féculents et des légumes cuits à la vapeur.

Il n'est pas question de "régime", puisque vous pouvez manger à votre faim. De plus, l'observance des bonnes associations alimentaires permet de perdre naturellement un peu de poids sans contraindre son organisme aux privations ou restrictions qui peuvent induire des carences importantes.

les avantages.

Ils sont nombreux :

  • Digestion légère; pas de ballonnements.
  • Détoxination de l'organisme.
  • soulagement du système digestif.
  • Regain de vitalité.
  • Rééducation intestinale (transit amélioré).
  • ...

Il est normal, au début de ce changement alimentaire, de voir apparaître certains troubles passagers (langue chargée, urines foncées...). Ce sont des signes positifs qui témoignent du "désencrassage" qui s'opère.

Si vous souhaitez mettre en place ce réglage alimentaire spécifique, n'hésitez pas à me contacter. Dans certains cas de pathologies déclarées, il est préférable de faire un bilan iridologique pour s'assurer que votre organisme est prêt à ce changement alimentaire. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Vous pouvez télécharger le petit document suivant, qui vous indiquera les bonnes associations à observer : pdf bonnes_associations

Téléchargez aussi la liste des aliments acidifiants et alcalinisants :pdf acidose


 
Jérôme d'Arcy
Immeuble Le Nemo
1086, Av. Albert Einstein
34000 Montpellier
Tél: 06 14 77 16 87
Me contacter par Email