Accueil > La Naturopathie > Naturopathie : La théorie de l'iceberg

Naturopathie : La théorie de l'iceberg

Envoyer Imprimer
slide19Pour mieux comprendre la vision naturopathique de la maladie, j'ai imaginé un visuel qui comprend deux parties :

1- Une partie supérieure (la partie émergée de l'iceberg) illustre l'action symptomatique de la médecine allopathique, dans laquelle le patient est "observateur". Cette action visera à la suppression du ou des symptômes par l'emploi d'une molécule spécifique à chaque symptôme, ou par le biais d'un acte chirurgical. En Naturopathie, nous considérons que la suppression d'un symptôme n'est pas forcément suffisante pour parler de guérison complète, puisque nous avons vu plus haut que celui-ci est toujours l'expression d'un désordre sous-jacent. Ce n'est pas en dévissant l'ampoule qui clignote sur le tableau de bord de la voiture que nous réparerons la panne...

2- Une partie inférieure (la partie immergée de l'iceberg) qui illustre l'action causaliste de la Naturopathie, dans laquelle le consultant est "acteur" et se prend lui même en charge, guidé par nos conseils. L'action première du Naturopathe sera d'identifier l'élément-clé ayant mené à l'encrassement psychologique, puis à l'encrassement physiologique pour aboutir à la maladie proprement dite. Le Naturopathe est un "plongeur de grand fond" ! Il doit en effet découvrir, au cours de la consultation, l'élément programmant, puis déclenchant, ayant amené l'individu au déséquilibre profond (symptôme).

 
Jérôme d'Arcy
Immeuble Le Nemo
1086, Av. Albert Einstein
34000 Montpellier
Tél: 06 14 77 16 87
Me contacter par Email